logo-site-rupture2Comité de Boissy

A tous les signataires pour la rupture avec l’Union européenne et la Ve République

A tous les inscrits à la manifestation du 13 mai « pour l’unité pour chasser Macron »

Nous avons tenu vendredi 9 mars une première réunion dans le quartier Savereau. Nous étions 7 Boisséens d’appartenances diverses (PCF, POID, sans appartenance). Notre but commun est d’aider à l’unité qui balaiera Macron, son gouvernement et sa politique.
C’est pourquoi nous cherchons à regrouper un cortège de Boisséens dans la manifestation nationale du dimanche 13 mai à Paris (Appel national joint).
Macron, c’est la baisse de l’APL, l’asphyxie des offices HLM et l’aggravation de la crise du logement.
Macron, c’est le rançonnement des retraités à qui on ponctionne des sommes énormes (facilement plus de 1000 euros pour un couple).
Macron, c’est le délabrement du Foyer ADOMA (4 jours sans électricité, ascenseurs ni chauffage par -7° de température extérieure).
Macron, c’est la fermeture des classes, la désorganisation des écoles, la fin du bac national et sa transformation en diplôme-maison, le licenciement des agents en contrats aidés (collège Dunois), le non-remplacement des congés-maladie (collège Korczak).
Macron, c’est le mépris des Boisséens comme usagers de la Poste : aujourd’hui, c’est le bureau de la Haie Griselle qui est fermé deux mois et demi pour travaux sans aucun accueil sur place et, demain, ce sera la fermeture du bureau de la rue de Paris !
Macron, c’est la privatisation d’ADP (aéroports de Paris) et de la Poste, c’est la réduction des dotations aux communes et au département…
Macron, c’est la liquidation des services publics comme la SNCF, c’est la destruction de toutes le conquêtes sociales.
Le gouvernement ne cesse de parler de « concertation » mais quand il propose de discuter, c’est pour piéger les syndicats ! Prenons un exemple à la SNCF : « Le principe de l’ouverture à la concurrence est désormais fixé dans la législation européenne après avoir fait l’objet de discussions et d’un accord sous le précédent quinquennat. Il nous revient maintenant de déterminer les conditions de la mise en œuvre de cette ouverture »
Ce dont nous nous souvenons surtout, c’est, en 2005, la victoire du Non contre la constitution européenne ! Alors, tout le monde le voit bien, la « concertation », c’est : « discutez du passage de cheminots au privé, de donner ADP à Vinci, de faire passer le bac en contrôle continu, lycée par lycée , j’ai déjà tout décidé avec Bruxelles ! »
Qui pourrait affirmer vouloir défendre les travailleurs et se prêter à pareille imposture ? Défendre les intérêts des peuples ou entrer dans la « concertation » avec Macron, il faut choisir !
Nous affirmons que l’Union européenne, c’est la misère des peuples. Nous affirmons que nous sommes pour une Europe fraternelle des peuples.
Macron est le président des banquiers et des riches. La fortune des 40 milliardaires français a augmenté de 30 % en 2017 ! Le budget de l’armée augmente encore (280 milliards sur 3 ans). Et il n’y aurait pas d’argent pour les retraités, pour les écoles, pour les hôpitaux, pour construire des logements, … !

Macron doit être chassé ! Dehors ! Unité !

Inscrivez-vous pour la manifestation du 13 mai

(départ collectif, gare du RER)

manif-nationale-13-mai

Participez aux réunions qui auront lieu dans votre quartier

– La Peupleraie

– La Sapinière,

– Ecoles-collèges et lycées, le 12 avril à 16h30 au Bulut (en face de la gare)

– Bois Clary

Et à la…

réunion publique

vendredi 6 avril à 18h,

salle de la Pinède