poid Boissy logo site (1)

Communiqué du comité de Boissy-saint-Léger du POID

Une centaine de Boisséens se sont rassemblés dans la rue avant-hier dans l’unité, samedi 3 novembre, avec le maire et les élus et responsables politiques locaux de toutes tendances, unis pour demander le maintien de leur bureau de Poste de la rue de Paris.

Ce matin, 5 novembre, la direction de la Poste et le gouvernement l’ont fermé….

Une réunion publique est d’ores et déjà convoquée, elle aussi dans l’unité, le 15 novembre. Personne ne peut mettre en doute que la population rejette et la politique et le gouvernement de Macron. D’un côté, les travailleurs qui veulent leurs droits, de l’autre les gouvernements qui, les uns auprès les autres, n’ont fait que relayer contre eux les exigences de Bruxelles et des spéculateurs.

Une nouvelle fois, elle l’a montré : la population n’est pas d’accord !

Aujourd’hui, chacun s’interroge : pourquoi alors cette absence de toute opposition véritable à Macron ? De toute volonté de se mettre en travers de sa mécanique destructrice des régimes de retraites, du financement de la Sécurité sociale de 45 fondée sur le salaire différé, d’hôpitaux dotés des personnels et services nécessaires, de l’Education nationale qui instruit et dispense des diplômes reconnus nationalement, du droit au Code du travail et à l’emploi, du pouvoir d’achat des pensions et des salaires ?

Faudrait-il attendre l’élection présidentielle de 2022 ?

La réponse, c’est le mouvement qui vient d’en bas, c’est lui qui est en mesure d’imposer l’unité pour arracher nos revendications et chasser Macron !

Voilà pourquoi le POID appelle toutes et tous à participer à la réunion publique qui se tiendra le 15 novembre à 20h à la mairie.

Il s’agit de ne pas lâcher ! Il ne s’agit pas de se laisser piéger à discuter avec la Poste de la meilleure manière de fermer le service public et de le remplacer par une antenne chez un commerçant ! Non, cette chanson, on la connaît, c’est celle de la privatisation et d’années et années de reculs !

Ce qui nous unit, c’est l’exigence de la Réouverture du bureau de poste de la Rue de Paris !

z post boiss